Lesieur contre attaque: wikipédia s'agenouille.

03 septembre 2008

Maintenant, à vous de réagir !

Le scandale de l'huile contaminée , qu'il convient désormais d'appeler "scandale lesieur", a été comme vous le savez l'objet d'un long article sur wikipédia. Cet article fut validé et toléré par wikipédia et ses administrateurs (notamment Alchemica) du 19 juillet au 22 aout 2008 comme le prouve l'historique des modifications de l'article consacré à Lesieur.(1) Le 22 aout 2008 Lesieur se plaint à la direction de wikipédia (2) via le système OTRS.
Un des bureaucrates de wikipédia (Céréales Killer)(3) s'agenouille platement et supprime l'article concernant l'affaire Lesieur. Motif invoqué: l'article est trop long !
Mais ce n’est pas tout, pour faire bonne figure le compte de Joinneau & Choubrac, les auteurs de l'article, est suspendu pour trois jours à compter du 2 septembre.
Mais cela ne restera pas impuni.
Les enjeux financiers sont énormes, et à n'en pas douter Lesieur cherchera à corrompre la direction de Wikipédia.
Wikipédia est une entreprise trop géniale pour être jetée en pâture aux grands groupes industriels.
Il convient donc que tous les utilisateurs réguliers de wikipédia s'unissent afin de faire respecter le droit à l'information, a fortiori quand celle-ci est sourcée et vérifiable.
Afin de faire pression sur la direction de wikipédia vous pouvez vous inscrire en masse sur wikipédia (ouvrir un compte est gratuit), attendez quatre jours, puis modifiez la page consacrée à Lesieur en y ajoutant le code source ci-dessous. Interpellez également dès aujourd’hui la direction nationale (les stewards) de wikipédia francophone (4) et également la foule des "administrateurs" (5) qui compose la base de wikipédia. Sans oublier les "bureaucrates"(6) , qui sont un grade intermédiaire entre les "administrateurs" et les "stewards".
N'oubliez pas que la stratégie de Lesieur repose sur l'étouffement. Ne spammez pas, soyez aussi inventifs que possible, le nombre fait la force.
Que la vérité triomphe !

liens:

(1)- http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Lesieur_%28huile%29&action=history
(2)- http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Discussion_Utilisateur:Céréales_Killer/septembre_2008&diff=33001940&oldid=33
(3)- http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Céréales_Killer
(4)- http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Steward
(5)- http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Liste_des_administrateurs
(6)- http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Bureaucrate

Code source pour la page Lesieur :

'''Lesieur''' est une marque d'[[huile alimentaire|huiles alimentaires]] et de différentes spécialités à base d'huile. Les produits de cette marque sont commercialisés par l'entreprise du même nom, qui appartient au groupe [[Saipol]].

==Historique==
L'entreprise voit le jour en 1908 à [[Coudekerque]] en France, avec la construction de sa première usine de production d'huile, sous le nom d'''Huileries Georges Lesieur''. Son fondateur, [[Georges Lesieur]], la crée avec ses trois fils et avec trois anciens collaborateurs de l'entreprise où il travaillait précédemment. Le logo actuel date de 1909 et a très peu évolué depuis.

En 1924 est introduite la bouteille en verre consignée pour le conditionnement du produit, à la place des traditionnels tonneaux de bois. À l'occasion de ce changement, la marque « Lesieur » est déposée et vient identifier l'huile vendue.

==L'affaire Lesieur==

Chronologie:

-Le 26 avril 2008 sur Europe 1 <ref>[http://www.europe1.fr/layout/set/print/Info/Actualite-France/Sante/Alerte-europeenne-sur-de-l-huile-de-tournesol-contaminee Europe 1 le 26 avril 2008]</ref>, à 16 h27 la dépêche suivante est donnée : "Une alerte a été déclenchée par la Commission européenne après la découverte de lots contaminés d'huile de tournesol. Les lots proviennent d'Ukraine. Ils ont été exportés dans plusieurs Etats membres de l'Union, dont la France."

"Une alerte européenne sur de l'huile de tournesol contaminée a été lancée par la Commission européenne. La contamination a été signalée mercredi par les autorités françaises sur une cargaison d'huile de tournesol d'Ukraine arrivée le 23 février en France.
Tous les Etats membres ont aussitôt été avertis et à ce jour, neuf containers avec des lots de cette huile contaminée ont été découverts dans cinq Etats membres: France, Espagne, Italie, Pays-Bas et Royaume-Uni, a-t-elle indiqué(...) (source afp)"

-Les 14 <ref>[http://www.superno.com/blog/images/canard_14-05-2008.jpg Canard Enchaîné du 14 mai 2008]</ref>, 21 <ref>[http://www.superno.com/blog/images/canard_21-05-2008.jpg Canard Enchaîné du 21 mai 2008]</ref> et 28 mai 2008 <ref>[http://www.superno.com/blog/images/canard_28-05-2008.jpg Canard Enchaîné du 28 mai 2008]</ref> le journal satirique français ''[[Le Canard enchaîné]]'' publie plusieurs articles selon lesquels une partie des produits fabriqués sous différentes marques détenues par le groupe Saipol, dont Lesieur, comme de la mayonnaise, des vinaigrettes et diverses autres préparations à base d'huile, contiendraient de l'[[huile de synthèse|huile moteur]]. Cette contamination proviendrait d'un lot de 40.000 tonnes d'huile partiellement frelaté, acheté en [[Ukraine]] par Saipol en avril 2008. Toujours selon ''Le Canard enchaîné'', tous les produits concernés n'auraient pas été retirés de la vente, certains industriels arguant d'une toxicité faible de l'huile moteur. Divers médias français s'en sont fait l'écho, comme par exemple France5
<ref>[http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_article=2938&date=2008-05-30 C dans l'air, sur France 5 le 30 mai 2008]</ref>, France Inter <ref>[http://www.dailymotion.com/video/x5vuql_danger-huile-frelatee-dans-les-alim_news France Inter le 23 juin 2008]</ref>.

-Selon le communiqué de presse de la DGCCRF du 15 mai 2008<ref>[http://www.minefi.gouv.fr/DGCCRF/presse/communique/2008/huile_tournesol_150508.pdf communiqué de presse de la DGCCRF publié le 15 mai 2008]</ref> il ressortirait qu'étant informé de la fraude le lundi 7 avril 2008, l'importateur (Saipol-Lesieur) n'aurait informé la DGCCRF que le mardi 22 avril 2008.

-Toujours selon le communiqué de presse de la DGCCRF du 15 mai 2008 Il ressortirait que du 23 février au deux avril 2008 ce sont au total 18800 tonnes d'huile de tournesol brute qui auraient été importées en France d'Ukraine avec, selon le rapport de la RASFF du 23 avril 2008 <ref>[http://ec.europa.eu/food/food/rapidalert/reports/week17-2008_en.pdf le rapport de la RASFF du 23 avril 2008]</ref>, un taux de contamination de 5790mg/kg dans l'huile de tournesol brute.

-Toujours selon le communiqué de presse de la DGCCRF du 15 mai 2008 , tous les produits issus de la cargaison auraient été bloqués le 22 avril depuis le stock de l'importateur jusqu'aux entrepôts de la grande distribution. Les huiles importées depuis le 23 février auraient probablement été utilisées et commercialisées, au moins jusqu'au 7 avril, date de la découverte de la fraude par Lesieur. Entre le 7 avril et le 22 avril, ces mêmes produits sembleraient avoir été maintenus dans les rayons de la grande distribution. Toujours selon le communiqué de presse de la DGCCRF du 15 mai 2008, une étude montrerait un taux de contamination variant de 0 à 1100 mg/kg tout en affirmant l'absence de danger pour le consommateur.

-Le 25 avril 2008 la DGCCRF aurait demandé le retrait des linéaires des grandes surfaces des produits contenant plus de 10% d'huile contaminée, position confirmée par la commission Européenne le 30 avril, après consultation de l'AESA (EFSA).
Selon le rapport de l'AFSSA (Agence Française de Sécurité des Aliments) du 7 mai<ref>[http://www.afssa.fr/Documents/RCCP2008sa0124.pdf le rapport de L'AFSSA du 7 mai 2008]</ref> :  Les huiles minérales identifiées pourraient contenir environ 5 % d'huiles toxiques de classe II et III. Les données de contamination montreraient qu'un enfant de 3 à 14 ans, fort consommateur d'aliments contaminés contenant moins de 10 % d'huile minérales serait soumis à une exposition de 0,012mg/kg pc/j en ce qui concerne les huiles de classe II et III et pourrait ainsi dépasser la DJA de ces mêmes huiles de classe II et III qui serait de 0,01mg/kg pc/j, selon la norme JECFA 2002.
Le rapport de l'AFSSA ne donnerait pas de données de contaminations pour les enfants de moins de 3 ans, les femmes enceintes, le foetus humain et les enfants à naître.
A compter du 7 mai 2008, sur la base d'un nouvel avis de l'AESA(EFSA) la commission européenne aurait émis un nouvel avis par lequel elle propose de libérer(d'autoriser à la vente) les produits alimentaires contenant une proportion d'huile contaminée inférieure à 300mg par kg de produit fini.

-Le 14 juin 2008, Romain Nouffert, en tant que directeur général délégué de Lesieur France, a ouvert un blog<ref>[http://www.lesieur-info.fr/ Blog Lesieur]</ref> pour communiquer au sujet de cette affaire.

-Selon une note<ref>[http://www.minefi.gouv.fr/DGCCRF/presse/communique/2008/3e_huile_tournesol.pdf Communiqué de presse de la DGCCRF publié le 30 juin 2008]</ref> de la [[DGCCRF]], la Commission européenne a considéré  le 27 juin que les huiles contenant plus de 100 mg d'huile minérale par kg étaient non conformes et les autorités françaises ont interdit la commercialisation de toute huile de tournesol contaminée au-delà de ce seuil ou denrée fabriquée avec une telle huile après le 25 avril.

-Les huiles Lesieur contaminées ne dépassant pas le plafond fixé quelques mois après la crise par la Commission Européenne, elles ont été commercialisés et incorporés dans de nombreuses préparations alimentaires, aussi bien des marques Unilever, propriétaire de Lesieur (Saupiquet, Knorr, Magnum, Fruit d’Or, Epi d'Or, Oli, Saupiquet, Maille, Mikko, Planta Fin, Amora), que de marques distributeurs, tels Carrefour ou Auchan.

-Les produits susceptibles d'être contaminés seraient la mayonnaise, le tarama, la sauce Béarnaise, les chips, la vinaigrette allégée, le surimi, le céleri rémoulade, la soupe de poisson en conserve, le poisson pané, les paupiettes de veau, le thon et les sardines à l’huile, les pates à tartiner chocolatées, les gaufrettes à la confiture, les barres céréalières et sucrées pour les enfants et les cookies.

-De nombreux articles font un point sur la situation:  RFI le 13 mai 2008<ref>[http://www.rfi.fr/actufr/articles/101/article_66119.asp RFI le 13 mai 2008]</ref>,
Libération le 14 mai 2008<ref>[http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/326262.FR.php Libération le 14 mai 2008]</ref>, 20 minutes le 14 mai 2008 <ref>[http://www.20minutes.fr/article/230730/France-De-l-huile-de-moteur-dans-de-la-mayonnaise-vendue-en-France.php 20 minutes le 14 mai 2008 ]</ref>, Le Midi Libre le 15 mai 2008<ref>[http://www.midilibre.com/articles/2008/05/15/20080515-FAIT-DU-JOUR-L-huile-frelatee-servait-a-faire-monter-la-mayonnaise.php5 Le Midi Libre le 15 mai 2008]</ref>, Le Figaro le 16 mai 2008<ref>[http://www.lefigaro.fr/sante/2008/05/14/01004-20080514ARTFIG00602-de-l-huile-de-moteur-dans-des-produits-alimentaires-.php Le Figaro le 16 mai 2008]</ref>, Le Parisien le 16 mai 2008<ref>[http://www.leparisien.fr/home/info/faitsdivers/articles/DE-L-HUILE-DE-MOTEUR-DANS-LA-MAYONNAISE_298504303 Le Parisien le 16 mai 2008]</ref>, Le Point le 25 mai 2008<ref>[http://www.lepoint.fr/actualites-societe/huile-ukrainienne-bruxelles-pose-ses-conditions-pour-l-importatio/920/0/247607 Le Point le 25 mai 2008]</ref>, L'Humanité le 23 juin 2008<ref>[http://www.humanite.fr/2008-06-23_Politique_Salades-europeennes-a-l-huile-de-vidange L'Humanité le 23 juin 2008]</ref>.

==Notes et références==
{{références|colonnes=2}}

==Liens externes==
* [http://www.lesieur.com Site officiel de la marque]

[[catégorie:Industrie agro-alimentaire française]]
[[catégorie:Huile alimentaire]]

*[http://www.afssa.fr/PNG201.htm site de l'AFSSA]

Posté par scandaledusiecle à 08:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]